Gorges du Drac – Joue avec le Fil – 16 mai 2019

Arrivés au pied de la première longueur, non obligatoire, on est prévenus : « Désolé, cette longueur ne sera JAMAIS propre !! JMC« . Pour être précis, les cinq premiers mètres sont verticaux sur un mélange terre/cailloux avec des aplats ! Heureusement la suite s’arrange avec des prises crochetantes qui mettent en confiance et on se régale. A faire absolument.

La longueur 3 qui remonte le fil d’une longue écaille est magnifique et tout naturellement elle donne le nom à cette ligne : bravo l’ouvreur !

Les trois suivantes sont tout aussi sympa jusqu’à la dernière et septième longueur moins soutenue et commune à d’autres voies.

Au final de la jolie escalade, bien équipée. 6b max, 5c obligatoire

Voie de la Sérénité – Gorges du Drac – 14 mai 2019

La Voie de la Sérénité est la plus facile des Gorges du Drac. Elle est située dans le Secteur Sérénité. C’est dans ce secteur que sont installées les lignes de rappels pour accéder à l’ensemble des voies.

L’escalade est plaisante, peu soutenue, bien équipée et d’un niveau de difficulté très abordable. L’itinéraire passe au plus simple de la grande dalle fort redressée et bien visible de la route d’en face.

Compter 2 à 3 heures en prenant son temps pour 180m de haut. (5c max, 5b obligatoire).

Avec Bruno nous nous sommes vraiment régalés et avons même pu papoter avec Fred Gaspard, l’ouvreur de l’ensemble des voies de ce secteur. Nous l’avons croisé en plein travail suspendu à ses corde fixes sur son tout dernier chantier, une escalade qu’il annonce dans le grade 7 !

Un grand merci à lui !!!

Gorges du Drac – No Country For Old Climber – 7 mai 2019

Une très jolie escalade à l’aplomb des Gorges du Drac dans le secteur des Épalus.

Cette voie fort raide propose de belles longueurs athlétiques, homogènes et continues dans le niveau 6a (6b+ max, 5c obligatoire).

Très belle ambiance avec une vue imprenable sur l’Arête du Trident de Cognet pour la grimpe et le Pont de Ponsonnas pour le saut à l’élastique. Décidément nous habitons une région formidable !

Au final, une chouette après-midi de grimpe avec Pierre-Henri et comme il est d’usage sur ce blog, un grand merci à l’ouvreur.

l’arêtequinapasencoredenom – Gorges du Drac – 9 avril 2019

Cette arête qui n’a pas encore de nom nous a réservé quelques surprises ! Dans les trois premières longueurs tout se passe bien, l’équipement comme d’habitude est irréprochable et même si ce n’est pas le Verdon, l’escalade est plaisante et le caillou correct à condition de « faire le tri » dans les prises de pieds et de mains.

Mais c’est pour la suite que j’ai regretté de ne pas avoir pris mes crampons. Sur 3 longueurs on remonte vaillamment l’arête qui est dans un état de décomposition avancé, toujours bien protégés par des points judicieusement placés : l’ouvreur a du métier !

Heureusement la partie terminale nous réserve une bonne surprise ! Après une courte traversée terreuse sur la droite, on se trouve au pied d’un magnifique mur vertical avec 2 longueurs athlétiques en fissures (5c/6a).

Cette sortie particulièrement soutenue s’évite en montant tout droit sur 2 longueurs faciles mais terreuses.

La journée est sauvée ! Au final une course peu soutenue, pleine de caractère dans un cadre splendide. La vue sur l’arête du Trident de Cognet est vraiment incroyable !

Mais attention, certains passages sont délicats et requièrent une certaine expérience de progression en terrains émiettés…

Remarque : topo et nom finalisé (*) sortiront dans quelques temps dans le Roc-Info, la publication de l’ECI (Escalade Club de l’Isère – Le club des équipeurs de l’Isère)

(*) qui dévoilera sans fard l’état déliquescent des lieux…

Merci vraiment à Pascal de m’avoir proposé de découvrir ensemble cette toute nouvelle voie. Et encore un autre grand merci à l’ouvreur Jean-Michel Cambon !