Traversée des arêtes de la Bruyère – Massif des Cerces – 1er août 2019

Une grande classique que cette belle traversée d’arêtes qui se déroule dans un cadre magnifique. Une tradition familiale aussi, après nos enfants c’est au tour de nos petits-enfants de la découvrir !

Un grand merci à Pierre-Henri de nous avoir accompagné Jules et moi.

Et pour le grand-père, une lourde responsabilité que d’emmener un fils de guide…

Boucs en Stocks – Tour Termier – Massif des Cerces – 21 juillet 2019

Ce dimanche de juillet il fait un froid de loup, les nuages galopent au dessus des crêtes par force 5.
On va se cailler c’est sûr et Matthieu est en short ! Quant à ma belle-fille Marie elle n’a qu’un sweet de plage…
Heureusement que beau-papa a toujours une doudoune en fond de sac, ce qui lui évitera une hypothermie !
Que dire de « Boucs en Stocks » ?
C’est une voie soutenue dans le 6a/6a+ tracée dans une paroi à l’allure dolomitique fort redressée de 280m de haut et orientée plein ouest.
Elle ne prend donc le soleil que l’après-midi, d’où…. la doudoune en fond de sac et le pantalon de velours….
Cette magnifique tour domine un large pierrier et un chaos de blocs ou souvent se prélassent des familles bouquetins.

Accès rapide et peu fatiguant depuis un petit parking dans l’avant dernière épingle sous le Col du Galibier. Parking déjà envahi de camping-cars à 3 jours du passage du Tour de France ! Mais où va le monde ? comme dirait un ami moustachu de la Matheysine !

Descente pedibus par le Col Termier.


Une journée dont on se souviendra avec en bonus une belle lumière pour la photo.

Gorges du Drac – Ponsonnas des Lilas – 13 juin 2019

Encore une jolie voie intéressante à gravir dans la Paroi des Épalus, située entre « Mission Impossible » et « Même pas Peur » qu’elle rejoint dans le haut. Une escalade variée et fort raide dans les 5 premières longueurs.

160m, 6a max, 5c obligatoire

« Cerise sur le gâteau », nous avons aperçu l’ouvreur de toutes ces belles lignes, Jean-Michel Cambon himself. Au départ d’une nouvelle voie et en guerre ouverte contre moults blocs branlants, qui ont rejoint les Gorges du Drac. Impressionnant et efficace, notre gaillard dans le registre « purge en travaux-acrobatiques ». Merci à lui !