Le Châtel (1937m) – Massif du Dévoluy – 5 décembre 2018

La neige fait encore défaut pour ce début décembre en dessous de 2300m environ.
Le Châtel ou Bonnet de Calvin semble tout indiqué pour une balade à pied.
C’est un beau sommet facile d’accès, qui offre un panorama vraiment exceptionnel.
La vue porte sur le Trièves, la Matheysine, les massifs du Dévoluy, du Vercors, du Taillefer et des Écrins.
Quant à l’Obiou, on le touche presque !

Suite à une erreur de manip sur mon gps, cette fois-ci les traces téléchargeables de montée et de descente sont distinctes :

La montée :

Télécharger

La descente :

 

Télécharger

 

La Croix de la Roche – Beaumont – 1er décembre 2018

Au départ de Valbonnais, la montée à la Croix de la Roche (1492m)  est une randonnée atypique qui se déroule en trois temps.

  • une promenade en guise d’échauffement jusqu’au hameau des Verneys
  • un effort très soutenu dans le bois des Envers, par un chemin jusqu’au canal du Beaumont et une sente  jusqu’au col de Pierre Grosse.
  • une marche vallonnée sur la crête de la Sciau jusqu’à la Croix de la Roche, modeste sommet qui a plus l’allure d’une pelouse que d’un pic

Par temps clair, la vue porte sur le Dévoluy, le Trièves, le Vercors, le Coiro, le Grand Armet et les Écrins.
Une magnifique croix métallique plantée sur une petite falaise, domine vertigineusement Valbonnais et son plan d’eau.

En cumulant l’ascension des quelques petites bosses de la crête, on atteint péniblement les 900m de dénivelé.
Une balade en aller-retour de 4h en marchant tranquillou et de moins d’une heure pour les bagnards du trail : à vos chronomètres !

Télécharger

Le Lac Fourchu (2079) – Massif du Taillefer – 22 novembre 2018

Une courte fenêtre météo, entre deux passages perturbés, nous a permis de monter au Lac Fourchu depuis le Village d’Ornon sous un beau soleil et les pieds dans la neige.
Une chouette balade entre les sommets du Taillefer (2857m) et du Grand Galbert (2561m).
Depuis le Pas de l’Envious (2074m), la vue sur les massifs des Rousses, des Aiguilles d’Arves et des Écrins est remarquable.
Au Lac Fourchu le regard porte jusqu’à la barrière est du Vercors.
Le Lac est déjà sous la glace et la neige.
Casse-croute à la Bergerie de la Jasse.
Retour en boucle par le Refuge du Taillefer.

Chamechaude – Chartreuse – Pilier Gris et Pilier Tobey – 15 novembre 2018

Yves, matheysin pur jus, n’avait jamais grimpé à Chamechaude (2082m).
Avant l’arrivée imminente de l’hiver, l’occasion était trop belle de lui faire découvrir les parois ensoleillées de ce sommet emblématique des Grenoblois.
L’objectif : escalader les deux grandes classiques de Chamechaude, le Pilier Gris et le Pilier Tobey.
Ces 2 courses s’enchainent facilement en descendant par la Brèche Arnaud située entre les deux.
La paroi est orientée plein Est et, à condition de se lever tôt, on la rejoint en même temps que le lever du soleil.

En partant de la Mure à 6h00, nous sommes arrivés au Col de Porte (1324m) à 7h05 en roulant tranquille.

L’escalade est plaisante sur un bon rocher dans l’ensemble, avec comme souvent en Chartreuse, quelques passages un peu délités où il faudra grimper tout en douceur…
L’équipement de ces 2 voies a été revu et complété par la pose de plaquettes de 12 bien costaudes, aussi bien aux relais que dans les longueurs.

Pilier Gris : 150m, 6 longueurs, 6a+ max, 5cA0 obligatoire
Escalade peu soutenue mais avec quelques passages athlétiques dans l’A0 !
Pilier Tobey : 200m, 6 longueurs, 6a, 5c obligatoire et un passage en A1
Escalade un poil plus soutenue et athlétique que le Pilier Gris alors que la cotation globale est TD- pour le Pilier Gris et D+ pour le Pilier Tobey !

Au final une très belle journée dans le cadre magnifique des sommets du Parc naturel régional de Chartreuse, face au Massif de Belledonne et ses premières neiges.
Un grand merci à Yves pour son enthousiasme, et aussi pour le contenu de son sac à la pause casse-croute !!!

 

Le Trident de Cognet – Gorges du Drac – 13 novembre 2018

Aujourd’hui, c’est avec Christian, solide gaillard du Nord-Isère, que je partage la corde.
Malgré un physique ingrat, notre homme en impose et rassure.
Aussi c’est avec confiance que je m’engage à nouveau sur cette improbable structure chancelante du Trident de Cognet.

Le rocher y est bon à excellent et quand ce n’est pas le cas, il est consolidé.
Les points sont plutôt rapprochés et les relais béton !
11 longueurs pour 230m de dénivelé.
6a+ max, 5c obligatoire
Et l’ambiance des Gorges du Drac est sublime !

J’en ai ramené une courte vidéo qui pourra servir de tutoriel pédagogique à diffuser largement dans les clubs de grimpe.
Bonne visite !