Cascades des Tourengs – Le Double Tube à l’Y de droite – Champsaur – 7 février 2019

En trois semaines, c’est ma quatrième visite à ce magnifique site des Tourengs. Aujourd’hui, avec Didier et Steve, nous allons être particulièrement gâtés.

Notre destination : le splendide cirque glaciaire niché tout en haut de l’Y de droite. Notre choix : le Double Tube, planté au centre de cet univers de glace éphémère et qui semble défier les lois de la gravité. Sa durée de vie est de quelques semaines au plus. Quel gâchis !

C’est le premier jour de redoux après plusieurs semaines de froidure. Trop habillés, nous sommes arrivés presque en nage au pied de l’édifice. L’escalade est technique, bien continue sur une glace aux formes étonnantes : un régal !



Cascade des Tourengs – La Centrale – Champsaur – 5 février 2019

Décidément l’hiver 2019 restera une année exceptionnelle pour les glaciéristes.

Ce 5 février les conditions sont toujours au top. Seul bémol, récemment il a neigé en abondance et certains secteurs très réputés, comme le vallon du Diable en Oisans ou ceux de Fressinières et du Fournel dans les Hautes-Alpes, sont devenus particulièrement exposés aux avalanches.

Aussi c’est sans hésitation, que nous retournons avec Fred et Pierre-Henri au site des Tourengs qui, lui, ne présente pratiquement aucun risque d’avalanches.

Le 19 janvier nous étions déjà allés avec Fred et Patrick dans la Centrale sans pouvoir remonter le splendide tube, en haut de la cascade, car il était bien trop fragile sur sa base. Cette fois-ci, le « colosse aux pieds d’argile » en impose par son volume de glace, tant en largeur qu’en épaisseur.

Escalade athlétique sur une trentaine de mètres avec sur la droite, 2 relais aménagés sur plaquettes de 12mm. La longueur suivante remonte plus facilement quelques beaux ressauts avec relais sur arbre.

Pour prolonger le plaisir et se finir les bras, nous remontons, en moulinette, le bord gauche du tube.

Cascade de glace aux Tourengs – Ecole d’aventure – CAF de la Mure – 26 janvier 2019

Après le Valjouffrey, le Champsaur pour cette 2ème sortie cascade de glace pour les jeunes du groupe École d’aventure du CAF de la Mure.

Le site des Tourengs est facile d’accès et composé de plusieurs cascades de toute beauté.

Le matin nous nous sommes échauffés et réchauffés, -10° au parking, sur le premier ressaut de la Centrale. L’après-midi escalade plus technique à la jonction de l’Y de gauche.

Excellentes conditions de glace et toujours beaucoup d’énergie et de passion chez nos alpinistes en herbe qui ont grimpé jusqu’au grade V.


Cascades des Tourengs – Champsaur – 19 janvier 2019

Les Tourengs est un très beau site du Champsaur composé de 3 cascades principales : les Y de gauche, la Centrale et les Y de Droite.
Les cascades sont situées dans une forêt de sapins sans risque d’avalanche.
Elles sont parfaitement visibles du parking à 5 ou 10 minutes de marche d’approche.
Orientées nord à une altitude de départ de 1250m, elles sont souvent en bonnes conditions.
Avec Fred et Patrick nous avons commencé par la centrale sans remonter le tube de la dernière longueur, encore bien fragile sur sa base, prudence, prudence…
Après une descente en rappel, nous avons par une traversée horizontale rejoint à mi-hauteur l’Y de droite.
Une courte longueur nous a déposés au pied du double tube et de splendides draperies.
Nous avons trouvé d’excellentes conditions pour un niveau de difficulté allant du II au V.
Escalade très ludique avec des sections faciles entrecoupées de petits murs. Les sorties s’avèrent plus techniques.
Descentes aisées en rappels sur arbre ou à pied dans la forêt.

La Croupe de la Poufiasse – Vallée de la Romanche, les Fréaux – 16 janvier 2019

Comme souvent évoqué dans mes articles, les découvreurs et ouvreurs de cascades de glace des années 80 étaient des poètes.
« Orgasme, Phantasme, Ectoplasme, Érection, Cagade, Obsession, Verges du Démon, Valseuses » et j’en passe…
Autant de jolis noms pour de belles lignes verglacées.
La Croupe de la Poufiasse… quelle délicatesse… est l’une des grandes classiques des Fréaux dans la Vallée de la Romanche.
Le monde appartenant à ceux qui se lèvent tôt », un départ aux premières lueurs du jour est le pré-requis indispensable pour ne pas avoir de cordées au dessus du casque !
Sinon s’abstenir….
Au menu : froid, glace cassante mais aussi sorbet.
Grand beau temps très ensoleillé avec crème à bronzer pour ceux d’en face sur le Plateau d’Emparis !!!
Une découverte pour Coralie qui ne connaissait le site qu’au travers de Colère du Ciel…

6 longueurs, relais équipés pour le rappel, sur rochers ou arbres.
Cotations : IV / IV+ voire V à la sortie de la colonne, selon les années.

Au final de bonnes conditions pour cette édition 2019

Merci à Coralie et Fred pour avoir tenu compagnie à un ancien durant toute cette journée hivernale