Cascade de glace aux Tourengs – Ecole d’aventure – CAF de la Mure – 26 janvier 2019

Après le Valjouffrey, le Champsaur pour cette 2ème sortie cascade de glace pour les jeunes du groupe École d’aventure du CAF de la Mure.

Le site des Tourengs est facile d’accès et composé de plusieurs cascades de toute beauté.

Le matin nous nous sommes échauffés et réchauffés, -10° au parking, sur le premier ressaut de la Centrale. L’après-midi escalade plus technique à la jonction de l’Y de gauche.

Excellentes conditions de glace et toujours beaucoup d’énergie et de passion chez nos alpinistes en herbe qui ont grimpé jusqu’au grade V.


Cascades des Tourengs – Champsaur – 19 janvier 2019

Les Tourengs est un très beau site du Champsaur composé de 3 cascades principales : les Y de gauche, la Centrale et les Y de Droite.
Les cascades sont situées dans une forêt de sapins sans risque d’avalanche.
Elles sont parfaitement visibles du parking à 5 ou 10 minutes de marche d’approche.
Orientées nord à une altitude de départ de 1250m, elles sont souvent en bonnes conditions.
Avec Fred et Patrick nous avons commencé par la centrale sans remonter le tube de la dernière longueur, encore bien fragile sur sa base, prudence, prudence…
Après une descente en rappel, nous avons par une traversée horizontale rejoint à mi-hauteur l’Y de droite.
Une courte longueur nous a déposés au pied du double tube et de splendides draperies.
Nous avons trouvé d’excellentes conditions pour un niveau de difficulté allant du II au V.
Escalade très ludique avec des sections faciles entrecoupées de petits murs. Les sorties s’avèrent plus techniques.
Descentes aisées en rappels sur arbre ou à pied dans la forêt.

La Croupe de la Poufiasse – Vallée de la Romanche, les Fréaux – 16 janvier 2019

Comme souvent évoqué dans mes articles, les découvreurs et ouvreurs de cascades de glace des années 80 étaient des poètes.
« Orgasme, Phantasme, Ectoplasme, Érection, Cagade, Obsession, Verges du Démon, Valseuses » et j’en passe…
Autant de jolis noms pour de belles lignes verglacées.
La Croupe de la Poufiasse… quelle délicatesse… est l’une des grandes classiques des Fréaux dans la Vallée de la Romanche.
Le monde appartenant à ceux qui se lèvent tôt », un départ aux premières lueurs du jour est le pré-requis indispensable pour ne pas avoir de cordées au dessus du casque !
Sinon s’abstenir….
Au menu : froid, glace cassante mais aussi sorbet.
Grand beau temps très ensoleillé avec crème à bronzer pour ceux d’en face sur le Plateau d’Emparis !!!
Une découverte pour Coralie qui ne connaissait le site qu’au travers de Colère du Ciel…

6 longueurs, relais équipés pour le rappel, sur rochers ou arbres.
Cotations : IV / IV+ voire V à la sortie de la colonne, selon les années.

Au final de bonnes conditions pour cette édition 2019

Merci à Coralie et Fred pour avoir tenu compagnie à un ancien durant toute cette journée hivernale



Sortie Cascade de glace – École d’aventure – CAF de la Mure – 12 janvier 2019

La météo glaciale de ces derniers jours a mis rapidement en conditions le site du tunnel situé en bord de route entre Gragnolet et la Chapelle en Valjouffrey. Les conditions étaient bonnes pour grimper en sécurité et et se faire plaisir.

Un site tout près de chez nous idéal pour l’initiation, avec un large espace plat et dégagé au pied des cascades, pour un niveau de difficulté allant du II au IV sur une hauteur de 20 à 30 mètres.

Beaucoup d’enthousiasme et d’énergie malgré des températures bien basses.

Cascade de la Combe du Gros Frêne – Valjouffrey – 10 janvier 2019

Cascade située entre Gragnolet et la Chapelle en Valjouffrey, dans le large versant nord extrêmement sauvage, issu des sommets du Gargas, du Chamoux et de la Tête de la Pale Traversière.

La Combe du Gros Frêne est située directement dans l’axe du Chamoux.

L’approche se fait en longeant le Canal du Beaumont que l’on rejoint depuis le pont routier qui traverse la Bonne.

La première longueur est soutenue et magnifique avec un relais possible sur un arbre à gauche. 80/85 sur 50m.

Par contre nous n’avons pas gravi la deuxième longueur, plus courte mais bien trop fragile en l’état. Encore quelques jours de froid et ce sera tout bon.