Face sud de la Meije – Chevauchée des Vaches qui Ripent – Juillet 1995

Mon fils Matthieu et moi avions comme projet initial l’éperon Walker aux Grandes-Jorasses. Les prévisions météo étaient excellentes mais avec des températures élevées… Aussi nous avons appelé la Maison de la Montagne de Chamonix pour avoir un avis sur les conditions. Et on nous a fortement déconseillé de faire cette course avec un isotherme 0° à 5100, non pas tant pour la face-nord, mais pour la descente des glaciers de la face sud particulièrement dangereux avec de telles températures !

C’est ainsi que nous nous sommes retrouvés dans la face-sud de la Meije pour cette superbe course essentiellement rocheuse. Petite anecdote, pendant la descente en rappel du Grand-Pic, une monstrueuse coulée de neige est partie du glacier carré ! Comme quoi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.