Mont-Aiguille – Voie des Diables – 5 octobre 2018

Après le froid du versant nord dans la Coluche fin septembre, l’envie de faire le lézard en face sud s’imposait.
Cette fois je m’encorde avec Ludo pour remonter en réversible la voie des Diables.
Encore une ligne magnifique, particulièrement soutenue avec du gaz à tous les étages.
Ouverte dans les années 70, l’itinéraire louvoie intelligemment à la recherche des lignes de faiblesse de la paroi et du rocher le moins pire, avec plusieurs traversées et une courte descente.
La voie est équipée de pitons rapprochés dans les passages difficiles et le reste se protège bien avec un jeu de 5 ou 6 friends plus quelques coinceurs.
Les relais en place sont bons avec de temps à autre une plaquette de 12 qui rassure.
Sur les 10 premières longueurs, la qualité du rocher oscille entre le bon et le moyen.
Par contre dans la longue traversée en arc de cercle de la 11ème longueur, le rocher est  particulièrement fragile.
Cerise sur le gâteau, nous ne trouvons pas le relais, emporté par un éboulement ?
Quant à la dernière, ce n’est qu’un empilement de blocs branlants, les photos en témoignent.

Mais au fait, la voie des « Diables« , serait-ce lié à la qualité du caillou ?

Retour par l’Arche dans un cadre de toute beauté.
Le Mont-Aiguille est bien la merveille du Dauphiné

En bonus quelques clichés avec mes fistons en 1993, ils ont bien grandi !

Cotation TD+
Max 6b, obligatoire 5c/A1
Engagement II
Hauteur 250m

Au final une superbe journée

 

Et en juillet 1993 avec Matthieu et Clément :

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.