Pilier Sud au Mont-Aiguille et Spigolo aux Deux-Sœurs – 29 et 30 juin 2018

Escalader deux grandes voies en deux jours sur deux grands sommets du Vercors constitue une belle manière de faire le plein de sensations et de se fatiguer les bras !
Les sommets : le célèbre Mont Aiguille « La perle du Dauphiné ou Mont Inaccessible » et Agathe « sœur jumelle de Sophie » aux Deux-Sœurs.
Les voies : le Pilier Sud au Mont Aiguille et le Spigolo aux Deux-Sœurs.
Le point commun : un vide ébouriffant, du rocher souvent délité et un équipement à l’ancienne.

Au Pilier Sud, on ne trouve en place que de vieux pitons et quelques plaquettes de 8.
Tous les relais se font sur pitons et sangles souvent fatiguées.
L’équipement en place parait suffisant, mais un jeu de friends et de coinceurs peut s’avérer utile.
Hauteur de la voie : 220m
Cotation globale : TD-
Cotation 5c
Engagement II

Au Spigolo, tous les relais sont équipés en plaquettes de 12, plaquettes présentes également dans quelques longueurs.
C’est une voie TA (Terrain d’Aventure), où un jeu de friends (petits et moyens) et un jeu de coinceurs sont indispensables pour compléter l’équipement.
Les points sont rapprochés dans tous les passages difficiles pour passer en A0.
La première longueur, une fissure déversante très athlétique, bien qu’impressionnante, passe en A0 et constitue un bel échauffement pour la suite …
Hauteur de la voie : 320m
Cotation globale : TD
Cotation libre : 7a
Cotation obligatoire : 5c
Engagement II

Avec Pascal, ami de longue date et compagnon de quelques grandes aventures verticales, nous avons grimpé en réversible en 3h30 au Pilier Sud et presque le double au Spigolo.
Météo et températures idéales.
Nous étions seuls à part la visite d’un planeur, de chocards, de vautours et d’une famille de bouquetins rencontrée à la descente du Col des Deux-Sœurs

Remarque : les topos en ligne manquent souvent de précisions, aussi est-il judicieux d’emporter avec soi un deuxième topo pour croiser les informations, ceci peut s’avérer particulièrement utile pour le Spigolo !

Dans le Pilier Sud, surtout ne pas suivre de cordées, car le risque de chute de pierres est extrêmement élevé à la sortie de la dernière longueur !

 

 

5 Comments

  1. Gerard vionnet- fuasset

    Bonjour
    Pour la descente du m’y Aiguille vous préférez partie par le sud et suivre la vire ou direct sous le cairn
    Merci et bonne suite pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.