Le Doigt et la Goulotte d’Astaroth

La saison de glace avait démarré mollement par un mois de décembre et un début janvier particulièrement chauds.
En ce mois de mars, toutes les cascades de la vallée de la Romanche, situées en versant nord, sont pour la plupart toujours en excellentes conditions !
François, gai luron, franc du collier et solide montagnard, étonnamment, n’avait jamais grimpé à la Grave !
Cet oubli, cette coupable légèreté, je dirais même plus cette négligence sont désormais effacés  !
Notre gaillard a complété ce jour sa liste de course par le Doigt d’Astaroth et la Goulotte éponyme.
Il faut dire que notre diable rouge (reconnaissable à sa veste) est aussi à l’aise dans le maniement des piolets crampons que dans  l’ouverture des 12 bouteilles d’un pack de bières !

Mais plus que des discours : de l’action, des images  :

 

 

 

 

 

A bientôt sur les cimes.

 

Michel

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *