Aurore Nucléaire – Face nord du Pic Sans Nom – Écrins – Août 1998

Une fois n’est pas coutume, aussi je cite » Camptocamp » qui décrit très bien cette voie exceptionnelle :

  •  » Belle escalade variée, soutenue et très homogène. Vraiment une escalade d’ampleur magnifique.
    Le nombre important de vire, l’ambiance face N ne prédispose pas à une voie sportive privilégiant la beauté du geste. Et pourtant, certaines longueurs sont superbes et permettent de se focaliser sur la beauté de l’escalade. Cette voie est probablement le parfait reflet d’une époque charnière entre l’alpiniste se battant dans une face N pour aller au sommet et le grimpeur/équipeur cherchant à faire une jolie voie avec un équipement à demeure favorisant sa répétition. »

C’était avec Clément, 17 ans à l’époque qui guidait déjà son vieux papa !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.