Pilier Bonatti aux Drus – Septembre 1991

En 1955, Walter Bonatti effectuait en solitaire la première ascension du Pilier Sud-ouest des Drus en 6 jours.
Il réussissait ainsi l’un des plus grands exploits de l’alpinisme.
Aussi l’escalade du Bonatti aux Drus a-t-il été un objectif prestigieux au même titre que la Walker aux Grandes Jorasses.
Autant dire que la visite de ce monument de l’alpinisme fut pour mon fils Matthieu (15 ans), Daniel et moi une sacré aventure.
D’autant plus que quelques années plus tard, de monstrueux éboulements (1997, 2003, 2005 et 2011) ont fait disparaitre en grande partie ce pilier de légende.
L’accès au pied de la voie était, puisqu’il faut parler au passé, déjà une course en soit.
Le 1er jour on rejoint le bivouac sur l’Arête des Flammes de Pierres après avoir rendu visite au Refuge de la Charpoua et traversé le glacier éponyme.
Situé à la verticale de l’Entonnoir des Drus, ce bivouac ne laisse pas indifférent.
Le 2ème jour on descend de nuit depuis l’Arête des Flammes de Pierre dans le « glauquissime » Entonnoir des Drus, pour rejoindre le pied du Pilier.
300m de rappels suivis d’une courte traversée, fortement exposée aux chutes de pierres, et nous voilà à pied d’œuvre.
L’escalade se passa merveilleusement bien, longueurs après longueurs, jusqu’en haut, où l’orage et la grêle nous attendaient.
Plus le temps, ni l’envie de faire des photos, et en plus il fallait changer de pellicules en ces temps reculés.
Après des heures de galères nous retrouvions de nuit avec délices nos duvets mouillés !
Voici les clichés qui racontent cette aventure :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.