Face-nord des Courtes – Massif du Mont-Blanc – Mai 1991

Nous avions comme projet de faire la Voie des Suisses aux Courtes, puis après une deuxième nuit au Refuge d’Argentière de gravir le Couloir Couturier à l’Aiguille Verte et de descendre par le Couloir  Whymper pour rejoindre le Refuge du Couvercle.

Ce début du mois de mai, les remontées mécaniques des Grands Montets sont fermées et c’est pedibus depuis le Village d’Argentière (1226m) que nous montons au refuge éponyme (2771m) : une immense bambée !

Au refuge, Daniel et moi sommes seuls ! Le lendemain départ à 1h et à 2h30 nous passons la rimaye avec un moral à toute épreuve. Il fait grand beau, la neige cramponne bien et nous sommes en grande forme, jeunesse oblige ! Par contre dans le haut de la face les choses se compliquent : c’est une vitre sur 250m. L’arrivée au sommet est une délivrance pour nos mollets en feu…

Nous pensons descendre par le Col des Cristaux, mais il nous parait tellement loin que nous préférons descendre par le Couloir nord-est. Interminable désescalade  à reculons sur les pointes avant des crampons, puis après un rappel évident pour franchir la rimaye, nous retrouvons le plat du glacier avec un immense bonheur.

Bilan de la journée : 1650m de dénivelé sur les pointes avant ! Le lendemain nous n’irons pas à l’Aiguille Verte et rentrerons bien sagement à la maison !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.