La Tête de l’Aupet – Dévoluy – 20 décembre 2015

Comment éliminer le réveillon ?
C’est simple : anticiper.
C’est pourquoi nous avons remonté la longue, fastidieuse mais ô combien esthétique crête de la Clape jusqu’au sommet de la Tête de l’Aupet.
En tout 1500m de dénivelé, soit 5000 calories à la louche !
On peut sereinement envisager les escargots et le foie gras.
Mais aurons-nous au dessus de notre assiette le vol majestueux du Gypaète barbu ?
Au fait, est-il comestible ?
Alors joyeux Noël

4 Comments

  1. Christian

    Toujours magnifique ce Dévoluy…..même si les massacreurs de sangliers courent toujours…..
    Bon ben les festivités approchent….!!!!
    Bises à tous !
    Christian

  2. Patricia

    Finalement les randos d’arrière-arrière saison ont aussi leur charme …
    Mais avez-vous seulement songé un instant à vos semelles de chaussures : elles n’ont plus droit à leur traditionnelle trêve hivernale, les pôvres …
    Bonnes fêtes de fin d’année !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.