Les grès du Queyrel – Champsaur – 18 novembre 2015

Avant dernière journée de l’été indien.
Avec Milène, Georges, Didier et Marie-Pierre, nous sommes allés musarder parmi les Grès du Queyrel au dessus de Chaillol 1600 dans le Champsaur.
Dépaysement assuré parmi les arches, les canyons, les cirques et les monolithes.
Cette course décrite par Pascal Sombardier dans son livre « Vertiges d’en haut » mérite bien ce titre car on évolue sur des vires improbables…
Un pied sûr est de rigueur et un brin de corde n’est pas de trop.
Un beau cadeau de « dame nature » !
Maintenant il peut neiger !

4 Comments

  1. Didier Thome

    M-F. Lavaur
    Prendre pied. Côtoyer le friable. Tutoyer le vertige. Jeter un grappin d’audace, un lasso de chance au sommet de la démesure. Tenter le téméraire. Funambuler sur l’arête du risque. Jeter une tête de pont au bord de l’impossible. Echapper au péril par un autre danger.

  2. Christian

    Que c’est beau..!!!!….quel bel endroit ou serpentent des chemins rares…..etc….!!
    Quel chance de pouvoir musarder, ou jour ou moi j’allais travailler…..Lol !!!

    Des bikous à vous !

    Christian

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.